Echap pour fermer
Echap pour fermer

Le cartable 100% numérique du journal L'ACTU (dès 14 ans)

Nouveau !

Lis chaque semaine gratuitement l'article de ton choix en créant ton compte.

ÉVÉNEMENT

Gratuit

Islam et terrorisme : les mots our ne pas tout confondre

0
CONTEXTE

1Après avoir consacré des numéros aux attentats qui ont endeuillé la France, voici un numéro spécial consacré aux conséquences pour les musulmans de ces actes terroristes.

 

2Nous t'expliquons les mots concernant l'islam, la religion des musulmans, et ceux liés au terrorisme islamiste et au djihadisme. Le but est de t'aider à éviter tout amalgame.

 

3Nous donnons aussi la parole à des musulmans pour savoir comment ils vivent ces événements tragiques. Enfin, nous t'expliquons les fondements de l'islam. Sur le même modèle, notre numéro de demain sera consacré aux conséquences de ces attentats pour les juifs de France.

ALLAH AKBAR

Ou Allahou akbar. Ces deux mots sont normalement employés par les musulmans au début de leurs prières quotidiennes. Ils peuvent également être une façon d'exprimer sa joie. Ils signifient : « Dieu est [le] plus grand ». Des terroristes les utilisent comme un cri de guerre et de victoire lors de leurs actions meurtrières. Ces mots ont été prononcés par les terroristes pendant la tuerie de Charlie Hebdo, il y a une semaine.


ALLÉGEANCE

Obligation d'obéissance et de fidélité. Dans le monde, des cellules (petits groupes) terroristes islamistes ont prêté allégeance à des organisations comme Al-Qaïda ou l'État islamique (lire ci-après). Le terroriste Amedi Coulibaly a affirmé avoir prêté allégeance à l'État islamique.


AL-QAÏDA

Réseau terroriste islamiste créé en 1987 par le Saoudien Oussama ben Laden (abattu en 2011). Il est à l'origine de nombreux attentats, dont ceux du 11 septembre 2001 aux États-Unis. L'un des terroristes de la tuerie de Charlie Hebdo s'est revendiqué d'Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA). Basée au Yémen (au sud de l'Arabie saoudite), cette branche est la plus active du réseau Al-Qaïda. Elle a appelé plusieurs fois à s'en prendre à la France, engagée en Irak auprès des forces de la coalition contre l'État islamique, mais aussi en Afrique contre les djihadistes. Elle avait mis à prix la tête de Charb, le directeur de la publication de Charlie.


AMALGAME

Ici, fait de mélanger abusivement des personnes ou des idées différentes, souvent pour induire que quelqu'un ou quelque chose est dangereux. Les musulmans craignent que l'on fasse l'amalgame entre eux et les terroristes islamistes.

 

« ALLAH AKBAR » EST UNE EXPRESSION DE JOIE, MAIS PEUT ÊTRE AUSSI UN CRI DE GUERRE DES TERRORISTES.


ARABE

L'islam est né en Arabie (nom donné à une vaste péninsule entre la mer Rouge et le golfe Persique, dont l'Arabie saoudite fait partie, lire p. 6-7). Mais tous les Arabes ne sont pas musulmans et tous les musulmans ne sont pas arabes. Les pays ayant la communauté musulmane la plus nombreuse se trouvent d'ailleurs en Asie (Indonésie, Inde, Pakistan…) ou en Afrique (Nigeria).


CHARIA

Ensemble des règles découlant du Coran et de la sunna (lire p. 6-7). La charia codifie les aspects publics et privés de la vie d'un musulman. Certains aspects de la charia peuvent être modifiés par les théologiens (ceux qui étudient et interprètent les religions) ou par les cadis (juges musulmans). Les interprétations de la charia divergent donc d'un pays à un autre au sein du monde musulman. Les islamistes radicaux veulent appliquer (et appliquent dans certaines régions) une charia très stricte.


CORAN

Livre sacré des musulmans, contenant les paroles d'Allah au prophète Mahomet (lire p. 6-7). Certains s'en tiennent au sens strict des mots contenus dans l'ouvrage. D'autres privilégient cartains passages. L'interprétation du Coran donne ainsi lieu à des attitudes modérées ou, au contraire, très strictes, voire intolérantes.


DJIHAD

Mot arabe signifiant « effort sur le chemin de Dieu » et désignant la « guerre sainte », c'est-à-dire la lutte pour se défendre ou exercer librement l'islam. Le petit djihad, codifié par le Coran, est la lutte armée tolérée en riposte à une attaque religieuse. Selon le prophète Mahomet, le grand djihad est un effort à faire sur soi-même pour réaliser le bien. Un sens violent plus marqué a été donné à ce mot. Les djihadistes désignent ainsi des combattants islamistes, dont certains pratiquent le terrorisme. Leur but est d'étendre l'influence de l'islam en faisant la guerre aux « non-croyants ».


ÉTAT ISLAMIQUE

Groupe djihadiste apparu en Irak après l'invasion américaine de 2003. Aujourd'hui il contrôle une vaste partie de la Syrie (en guerre civile) et de l'Irak, qu'il considère comme un califat. À l'origine un califat est un territoire soumis à l'autorité d'un calife, considéré comme un successeur du prophète Mahomet (lire p. 6-7). L'État islamique est aussi appelé Daech (sigle formé des initiales en arabe) Les dirigeants occidentaux préfèrent employer ce terme car il ne contient ni le mot « État » (Daech n'est pas un État), ni le mot « islamique » (qui peut être source de confusion avec « islam »). Une coalition (dont fait partie la France) lutte actuellement contre l'État islamique.


ISLAMISTE

Musulman qui veut que l'organisation de la société (école, droits des femmes…) et les institutions ( justice, gouvernement…) d'un pays soient soumises à une application stricte de la charia, la loi islamique. Les islamistes les plus radicaux n'hésitent pas à utiliser la force et le terrorisme pour parvenir à leurs fins. Par définition : un fondamentaliste est une personne à la pensée radicale refusant toute évolution de sa religion, quelle qu'elle soit, au nom de la tradition (les fondements). En France, on emploie aussi les termes extrémiste et intégriste pour désigner un fondamentaliste. Au sein de l'islam, le salafisme est une forme de fondamentalisme.


ISLAMOPHOBIE

Fait de manifester une vive aversion pour l'islam et les musulmans (c'est l'équivalent de l'antisémitisme à l'égard du judaïsme et des juifs). L'islamistophobie est la peur qu'inspire l'utilisation de l'islam à des fins politiques par les islamistes radicaux.


MAHOMET (MUHAMMAD)

Prophète fondateur de l'islam (lire p. 6-7). Les deux terroristes qui ont commis l'attaque contre Charlie Hebdo ont crié à leurs victimes : « Vous allez payer car vous avez insulté le Prophète. » Le magazine satirique avait publié des caricatures de Mahomet. Pour son édition exceptionnelle d'aujourd'hui (tirée à trois millions d'exemplaires), Charlie a choisi de récidiver avec un dessin de Luz représentant le Prophète (voir ci-contre).


MARTYR

Chahîd, en arabe. Nom que se donnent les terroristes qui meurent en commettant des actes violents pour imposer leurs idées. Les djihadistes qui meurent en combattant sont considérés par les islamistes les plus radicaux comme des martyrs.


MUSULMAN

Personne qui a l'islam pour religion.


OBSCURANTISME

Attitude hostile envers le progrès et la diffusion du savoir.


TERRORISTE

Personne qui utilise la violence pour terroriser la population d'un pays, dans le but d'imposer ses idées ou d'obtenir quelque chose.














ALLAH AKBAR

Ou Allahou akbar. Ces deux mots sont normalement employés par les musulmans au début de leurs prières quotidiennes. Ils peuvent également être une façon d'exprimer sa joie. Ils signifient : « Dieu est [le] plus grand ». Des terroristes les utilisent comme un cri de guerre et de victoire lors de leurs actions meurtrières. Ces mots ont été prononcés par les terroristes pendant la tuerie de Charlie Hebdo, il y a une semaine.


ALLÉGEANCE

Obligation d'obéissance et de fidélité. Dans le monde, des cellules (petits groupes) terroristes islamistes ont prêté allégeance à des organisations comme Al-Qaïda ou l'État islamique (lire ci-après). Le terroriste Amedi Coulibaly a affirmé avoir prêté allégeance à l'État islamique.


AL-QAÏDA

Réseau terroriste islamiste créé en 1987 par le Saoudien Oussama ben Laden (abattu en 2011). Il est à l'origine de nombreux attentats, dont ceux du 11 septembre 2001 aux États-Unis. L'un des terroristes de la tuerie de Charlie Hebdo s'est revendiqué d'Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA). Basée au Yémen (au sud de l'Arabie saoudite), cette branche est la plus active du réseau Al-Qaïda. Elle a appelé plusieurs fois à s'en prendre à la France, engagée en Irak auprès des forces de la coalition contre l'État islamique, mais aussi en Afrique contre les djihadistes. Elle avait mis à prix la tête de Charb, le directeur de la publication de Charlie.


AMALGAME

Ici, fait de mélanger abusivement des personnes ou des idées différentes, souvent pour induire que quelqu'un ou quelque chose est dangereux. Les musulmans craignent que l'on fasse l'amalgame entre eux et les terroristes islamistes.


« ALLAH AKBAR » EST UNE EXPRESSION DE JOIE, MAIS PEUT ÊTRE AUSSI UN CRI DE GUERRE DES TERRORISTES.


ARABE

L'islam est né en Arabie (nom donné à une vaste péninsule entre la mer Rouge et le golfe Persique, dont l'Arabie saoudite fait partie, lire p. 6-7). Mais tous les Arabes ne sont pas musulmans et tous les musulmans ne sont pas arabes. Les pays ayant la communauté musulmane la plus nombreuse se trouvent d'ailleurs en Asie (Indonésie, Inde, Pakistan…) ou en Afrique (Nigeria).


CHARIA

Ensemble des règles découlant du Coran et de la sunna (lire p. 6-7). La charia codifie les aspects publics et privés de la vie d'un musulman. Certains aspects de la charia peuvent être modifiés par les théologiens (ceux qui étudient et interprètent les religions) ou par les cadis (juges musulmans). Les interprétations de la charia divergent donc d'un pays à un autre au sein du monde musulman. Les islamistes radicaux veulent appliquer (et appliquent dans certaines régions) une charia très stricte.


CORAN

Livre sacré des musulmans, contenant les paroles d'Allah au prophète Mahomet (lire p. 6-7). Certains s'en tiennent au sens strict des mots contenus dans l'ouvrage. D'autres privilégient cartains passages. L'interprétation du Coran donne ainsi lieu à des attitudes modérées ou, au contraire, très strictes, voire intolérantes.


DJIHAD

Mot arabe signifiant « effort sur le chemin de Dieu » et désignant la « guerre sainte », c'est-à-dire la lutte pour se défendre ou exercer librement l'islam. Le petit djihad, codifié par le Coran, est la lutte armée tolérée en riposte à une attaque religieuse. Selon le prophète Mahomet, le grand djihad est un effort à faire sur soi-même pour réaliser le bien. Un sens violent plus marqué a été donné à ce mot. Les djihadistes désignent ainsi des combattants islamistes, dont certains pratiquent le terrorisme. Leur but est d'étendre l'influence de l'islam en faisant la guerre aux « non-croyants ».


ÉTAT ISLAMIQUE

Groupe djihadiste apparu en Irak après l'invasion américaine de 2003. Aujourd'hui il contrôle une vaste partie de la Syrie (en guerre civile) et de l'Irak, qu'il considère comme un califat. À l'origine un califat est un territoire soumis à l'autorité d'un calife, considéré comme un successeur du prophète Mahomet (lire p. 6-7). L'État islamique est aussi appelé Daech (sigle formé des initiales en arabe) Les dirigeants occidentaux préfèrent employer ce terme car il ne contient ni le mot « État » (Daech n'est pas un État), ni le mot « islamique » (qui peut être source de confusion avec « islam »). Une coalition (dont fait partie la France) lutte actuellement contre l'État islamique.


ISLAMISTE

Musulman qui veut que l'organisation de la société (école, droits des femmes…) et les institutions ( justice, gouvernement…) d'un pays soient soumises à une application stricte de la charia, la loi islamique. Les islamistes les plus radicaux n'hésitent pas à utiliser la force et le terrorisme pour parvenir à leurs fins. Par définition : un fondamentaliste est une personne à la pensée radicale refusant toute évolution de sa religion, quelle qu'elle soit, au nom de la tradition (les fondements). En France, on emploie aussi les termes extrémiste et intégriste pour désigner un fondamentaliste. Au sein de l'islam, le salafisme est une forme de fondamentalisme.


ISLAMOPHOBIE

Fait de manifester une vive aversion pour l'islam et les musulmans (c'est l'équivalent de l'antisémitisme à l'égard du judaïsme et des juifs). L'islamistophobie est la peur qu'inspire l'utilisation de l'islam à des fins politiques par les islamistes radicaux.


MAHOMET (MUHAMMAD)

Prophète fondateur de l'islam (lire p. 6-7). Les deux terroristes qui ont commis l'attaque contre Charlie Hebdo ont crié à leurs victimes : « Vous allez payer car vous avez insulté le Prophète. » Le magazine satirique avait publié des caricatures de Mahomet. Pour son édition exceptionnelle d'aujourd'hui (tirée à trois millions d'exemplaires), Charlie a choisi de récidiver avec un dessin de Luz représentant le Prophète (voir ci-contre).


MARTYR

Chahîd, en arabe. Nom que se donnent les terroristes qui meurent en commettant des actes violents pour imposer leurs idées. Les djihadistes qui meurent en combattant sont considérés par les islamistes les plus radicaux comme des martyrs.


MUSULMAN

Personne qui a l'islam pour religion.


OBSCURANTISME

Attitude hostile envers le progrès et la diffusion du savoir.


TERRORISTE

Personne qui utilise la violence pour terroriser la population d'un pays, dans le but d'imposer ses idées ou d'obtenir quelque chose.


















TON COMMENTAIRE

> Il faut être connecté à l-actu.fr pour ajouter un commentaire.
Je veux me connecter
Je veux m'inscrire

ARCHIVES DU SITE

 

SE CONNECTER



Mot de passe oublié ?


Vous êtes abonné au site www.l-actu.fr ?

Vous avez souscrit un abonnement à l-actu.fr et vous voulez accéder au contenu complet de votre site.
Créez votre compte ici en renseignant vos nom, prénom, adresse email, n° d'abonné, nom d'utilisateur et mot de passe.
Attention de bien renseigner les nom, prénom et n° d'abonné correspondant exactement à ceux figurant sur l'abonnement.

Vous n'êtes pas abonné au site www.l-actu.fr ?

Créez votre profil ici en renseignant vos nom, prénom, adresse email, nom d'utilisateur et mot de passe.
Vous pourrez ainsi participer à la vie du site en laissant de commentaires ou en participant aux concours.
 

MOT DE PASSE OUBLIÉ

Saisissez votre nom d'utilisateur et votre adresse email.
Vous recevrez un email avec votre mot de passe.

 

Confirmation

 

ARCHIVES DU SITE

 
A comme Association
A comme Association A comme Association
A comme Association A comme Association
A comme Association A comme Association
A comme Association A comme Association A comme Association A comme Association
A comme Association